Allemagne : Quatre policiers blessés par un néo-nazi lors d'une fusillade

Par , publié le | modifié le
International Un policier allemand des forces spéciales
Un policier allemand des forces spéciales

Un membre du groupuscule « citoyens de Reich » a ouvert le feu sur des policiers venus perquisitionner son domicile. Plusieurs membres des forces de l’ordre ont été blessés dans la fusillade.

Certains membres des forces de l’ordre seraient grièvement blessés. Un homme de 49 ans se déclarant comme membre du groupuscule néonazi « citoyens du Reich » a ouvert le feu sur des policiers ce matin à Georgensmünd, en Bavière.

L’homme ouvre le feu lors d’une perquisition

C’est via un communiqué de la police locale relayée par la presse allemande que l’information a été dévoilée. Alors qu’ils effectuaient une perquisition chez cet homme qui détenait des armes légales, mais non sécurisées pour défaut d’entretien, les policiers auraient essuyé des coups de feu.

Une fusillade éclate et quatre policiers seront blessés, dont certains grièvement. L’homme sera touché dans l’échange de tirs avant d’être maîtrisé par les forces de l’ordre.

Une mouvance qui inquiète l’Allemagne

L’auteur des coups de feu appartient à la mouvance extrémiste baptisée « citoyens du Reich ». Un groupuscule néonazi qui aimerait un retour aux frontières de 1937, qui refusent de payer des impôts et de reconnaître les lois de la République fédérale allemande. Ses membres sont régulièrement poursuivis pour des affaires d’insultes, de harcèlement ou d’incitation à la haine raciale. Ils vivent également pour la plupart avec de faux-papiers d’identité inspirés de ceux qui circulaient à l’époque du IIIe Reich. Le groupuscule inquiète de plus en plus le gouvernement allemand.

Fin août, un autre membre des « citoyens du Reich » avait ouvert le feu sur des policiers venus l’expulser de son domicile. Il avait alors été gravement touché à la tête dans la fusillade.

Crédits photos : © AFP/Archives Lennart Preiss

Partager cet article

Pour en savoir plus