Allemagne : limogeage du procureur général Harald Range

Par , publié le
International Harald Range
Harald Range

Mardi, le ministre allemand de la Justice a procédé au limogeage du procureur général Harald Range. Ce dernier avait récemment initié une enquête à l'encontre de deux journalistes.

Harald Range n'est désormais plus procureur général d'Allemagne, après avoir été limogé mardi par le ministre de la Justice. Dans de brefs propos repris par l'AFP, le ministre social-démocrate Heiko Maas a considéré que sa confiance en Harald Range avait été "durablement écornée" et que son limogeage a été décidé "en accord avec la chancellerie".

En mai dernier, l'ex-procureur général avait ouvert une enquête préliminaire à l'encontre de deux journalistes officiant sur un blog d'information. Ceux-ci étaient ainsi suspectés de trahison de secrets d'État. Même s'il aura finalement fallu attendre jusqu'à la semaine dernière pour apprendre, de ce même blog, le lancement de l'enquête préliminaire par M. Range.

Le procureur général d'Allemagne limogé après une enquête contre deux journalistes

Cette révélation a eu comme notables conséquences des réactions de rejet chez les journalistes ainsi que dans la classe politique. Et alors que Harold Range avait requis une évaluation des documents publiés afin de déterminer s'ils relevaient du secret d'État, son enquête s'est vu suspendue vendredi.

Une méthode désavouée par le ministre de la Justice

Le ministre de la Justice a ajouté que "les déclarations [ndlr : de Harold Range] et la méthode choisie aujourd'hui sont incompréhensibles, et donnent au public la mauvaise image" des faits réels. De son côté, l'ancien procureur a fait savoir que selon lui, la liberté de la presse "n'exonère pas les journalistes du devoir de respecter la loi". En déclarant en sus que les éléments publiés sur le blog relèvent finalement bien du secret d'État après qu'un expert indépendant ait délivré une analyse allant dans ce sens. Harald Range affirme avoir mis en courant son ministre de tutelle de l'avancée de l'expertise, et que celui-ci lui aurait alors demandé de "mettre fin immédiatement" à ces analyses extérieures. M. Range s'est ensuite plié à cette exigence, bien que considérant qu""influencer une enquête parce que son résultat peut ne pas être politiquement opportun est une attaque intolérable contre l'indépendance de la justice".

Crédits photos : capture d'écran YouTube

Partager cet article

Pour en savoir plus