Allemagne : interpellation de 211 casseurs d'extrême droite à Leipzig

Par , publié le | modifié le
International Police allemande
Police allemande

211 militants d'extrême droite ont été interpellés à Leipzig, en Allemagne, après avoir brisé des vitrines et incendié des voitures. Cinq policiers ont été légèrement blessés durant ces incidents.

Lundi soir à Leipzig (Allemagne), et plus précisément dans le quartier de Connewitz connu pour abriter bon nombre de militants de gauche, plusieurs milliers d'adhérents à l'antenne locale du mouvement islamophobe Pegida s'étaient rassemblés dans les rues.

Plus ou moins au même moment, des centaines de militants d'extrême droite, également présentés comme des hooligans de football, se sont rendus dans ce quartier. Leurs actions ont été multiples puisqu'ils auront brisé des vitrines par l'usage de pierres, incendié plusieurs voitures et poubelles et tiré des engins pyrotechniques.

211 casseurs d'extrême droite interpelés à Leipzig en marge d'un rassemblement islamophobe

Le site l'avenir.net rapporte de même un départ de feu s'étant déclaré à l'étage d'un immeuble, ainsi que le saccage, par des militants de gauche, d'un bus affrété par l'extrême droite. Les forces de l'ordre ont fait le bilan d'une nuit riche de cinquante-sept délits. Des incidents qui auront causés cinq blessés légers parmi les policiers, alors que le rassemblement de Pegida n'a pour sa part donné lieu à aucune perturbation pénalement répréhensible.

Des incidents également observés à Potsdam

Dans la nuit du dimanche 10 au lundi 11 janvier, la ville de Potsdam, à l'est de l'Allemagne, a elle aussi été le théâtre d'incidents ayant impliqué des militants d'extrême droite. Dans des accrochages avec les forces de l'ordre, sept policiers auront été blessés selon l'agence DPA. Il est à noter qu'une vague de crimes et de délits imputés à l'extrême droite a récemment été observée en Allemagne, laquelle a accueilli plus d'un million de réfugiés sur son sol l'an passé. Et les mouvements populistes d'avoir également gagné des points dans les sondages. Rappelons que le pays se remet tout juste du choc de ces agressions supposées commises quasi-exclusivement par des immigrés durant la nuit du Nouvel An, à Cologne. Plus de 500 plaintes ont ainsi été déposées, avec près de la moitié d'entre elles (40%) concernant des agressions sexuelles.

Crédits photos : morgueFile

Partager cet article

Pour en savoir plus