Allemagne: Une grenade lancée dans un centre de demandeurs d'asile

Par , publié le
International Photo d'illustration. Véhicules de la police allemande.
Photo d'illustration. Véhicules de la police allemande.

Une enquête a été ouverte après qu'une grenade ait été lancée dans un foyer pour demandeurs d'asile, sans faire de victimes.

L’attaque aurait pu faire de nombreux morts. A Villingen-Schwenningen, une grenade a été envoyée à l’intérieur d’un foyer de demandeurs d’asile. La grenade n’ayant pas explosé, une vingtaine de personnes ont par la suite été évacués vers 1h15.Des spécialistes ont ensuite procédé à une explosion contrôlée de la grenade, et les locataires ont pu regagner leur logement quelques heures plus tard.

"Ne pas attendre qu'il y ait des morts"

Ce matin, la police allemande a assuré qu’il s’agissait d’une triste première. Elle a ajouté ne pas savoir si la grenade était munie d’un détonateur. Une enquête est en cours et la police serait actuellement à la recherche d’indices et d’éventuels témoins.

Pour le ministre de la Justice Heiko Maas, cette attaque est "effrayante". Sur son compte twitter, il a exprimé son soutien envers les victimes et a affirmé que le gouvernement "devait lutter de manière encore plus décisive contre la violence et la haine". "Nous ne devons pas attendre qu'il y ait les premiers morts".

Multiplication des attaques envers les demandeurs d’asile

Depuis quelques mois, l’Allemagne connait un regain de violences et de tensions envers les réfugiés. Selon des chiffres révélés jeudi par la police criminelle, le nombre d'actes de violence contre les foyers de réfugiés a été multiplié par plus que six en 2015, à 173, contre 28 en 2014. A Cologne, ville où de nombreuses agressions sexuelles avaient été enregistrées lors du jour de l'an, les agressions envers les migrants se sont multipliées. Le 11 janvier dernier, plusieurs personnes d'origine syrienne avaient été passées à tabac.

 

Crédits photos : © Pixabay / Public Domain

Partager cet article

Pour en savoir plus