Algérie : un groupe terroriste tue des militaires dans une embuscade

Par , publié le | modifié le
International La province de Ain Defla, théâtre de l'embuscade
La province de Ain Defla, théâtre de l'embuscade

Un groupe de militaires a été la cible d'une embuscade sur la route de Tifrane, au sud de Ain-Defla. 11 d'entre eux ont péri dans l'attaque dans une zone particulièrement boisée et montagneuse.

L'information n'a pas été encore confirmée de source officielle en Algérie, mais de nombreux journaux en ligne et les réseaux sociaux la relaient. Le quotidien El Khabar a été le premier à sortir l'information, citant des sources sécuritaires.

Une embuscade menée par un groupe terroriste

A environ 150 km d'Alger, la route de Tifrane, une zone particulièrement boisée du sud de Ain-Defla, a été le théâtre d'une embuscade par un groupe de terroristes contre des militaires dans la nuit de vendredi à samedi. L'embuscade a donc eu lieu le soir de l'Aïd el-Fitr, fête musulmane qui marque la fin du jeûne du ramadan.

Les militaires pris pour cible se rendaient dans le maquis pour atteindre un poste avancé de l'armée. La zone étant particulièrement boisée et montagneuse a facilité l'embuscade menée par les terroristes qui ont réussi à prendre la fuite après leur attaque.

Une attaque pas encore revendiquée

Le groupe terroriste qui a mené cette embuscade n'a pas encore revendiqué l'attaque. Bien que cette région ait autrefois été un des fiefs des groupes armés islamistes, elle était redevenue très calme depuis une dizaine d'années et les actions violentes menées par des groupes terroristes avaient notablement diminué ces dernières années.

L'Etat Islamique avait cependant récemment menacé l'Algérie. Des régions à l'est d'Alger sont parfois le théâtre d'attaques de la part de groupes se réclamant d'Al Qaïda au Maghreb Islamique ou bien encore de l'Etat Islamique. L'armée présente dans ces régions a tué ou fait prisonnier 102 islamistes armés depuis le début de l'année et avait notamment tué 25 islamistes à Bouira une zone qui abrite des jihadistes de l'Etat Islamique.

Partager cet article

Pour en savoir plus