L'alcool reste une des principales causes d'hospitalisation en France

Par , publié le | modifié le
Santé L'alcool tue 3,3 millions dans le monde chaque année
L'alcool tue 3,3 millions dans le monde chaque année

Avec plus de 580.000 admissions liées à son absorption excessive en 2012, l'alcool se révèle comme l'un des premiers motifs d'hospitalisation en France. Le nord et l'ouest de la France sont plus concernés ainsi que la Réunion.

Une étude parue en ce mardi dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire nous informe dès son titre que l'alcool est "l'une des toutes premières causes d'hospitalisation en France". Pour parvenir à cette conclusion, les auteurs de l'enquête François Paille et Michel Reynaud se sont intéressées à tous les séjours hospitaliers recensés pour l'année 2012 et impliquant une consommation d'alcool.

Une observation ayant concerné aussi bien les séjours publics que privés, de même que ceux relevés en services de médecine, de chirurgie, d'obstétrique et d'odontologie (MCO), de psychiatrie ou de soins de suite et de réadaptation (SSR). Les scientifiques ont notamment remarqué une augmentation des hospitalisations pour ivresse chez les plus de 54 ans.

Hospitalisations liées à l'alcool en France : les seniors en hausse

En effet, alors que la proportion de patients de moins de 25 ans n'a pour ainsi dire pas bougé entre 2006 et 2012 (19,1%), celle des malades dépassant les 54 ans a progressé de 3,9%, passant ainsi de 20,9 à 24,8%. Sur ce point, les responsables de l'enquête semblent avoir une explication : "Ceci peut paraître paradoxal si l'on considère l'augmentation du binge drinking chez les jeunes. Cependant, ce type de comportement n'est pas observé que chez les jeunes, il existe également chez les adultes plus âgés. De plus, nos chiffres ne concernent que les alcoolisations aiguës associées à des critères de gravité suffisants pour justifier une hospitalisation."

Ivresse : le nord et l'ouest plus concernés

Cette étude nous apprend également que c'est dans les régions du nord et de l'ouest que les ivresses et les hospitalisations pour dépendance alcoolique se veulent les plus fréquentes (La Réunion est aussi citée). Plus de 580 000 séjours hospitaliers ont été motivés par une consommation excessive d'alcool en 2012, et nos confrères du Point de souligner que l'alcool a également été responsable de plus de 2.700.000 journées en psychiatrie pour cette même année.

Crédits photos : Kzenon/Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus