Alberto Contador se serait dopé aussi en 2005

Par ,
Sport Alberto Contador se serait dopé aussi en 2005

Déjà suspendu deux ans pour s'être dopé au clenbutérol lors du Tour de France 2010, le cycliste espagnol est maintenant accusé de dopage à l'insuline en 2005.

Décidément, Alberto Contador n’a pas fait de très bon choix de carrière. Après que l’Agence Mondiale Antidopage lui a retiré son titre de champion du Tour de France 2010 pour cause de dopage au clenbutérol, voilà qu’un ancien soigneur de sa formation (Liberty Seguros) l’accuse d’avoir été dopé lors du Tour de France 2005. Selon le témoignage qu’il a fourni à l’Agence Mondiale Antidopage, « Ils ont administré des injections d’insuline à Contador durant le Tour de France 2005. Eufemanio Fuentes était le médecin de l’époque et il avait expliqué que les injections d’insuline faisaient partie du traitement pour tous les coureurs ». Ainsi, le soigneur ne met pas seulement en cause Contador, mais aussi son médecin, Eufemanio Fuentes (déjà bien connu des services anti-dopage) qui aurait donc fourni l’insuline au cycliste espagnol.

Pour les avocats d’Alberto Contedor : « Nous rejetons les accusations du témoin anonyme selon lequel Contador a été impliqué dans une affaire de dopage durant laquelle il a reçu des injections d’insuline. Le tribunal (TAS) doit avoir remarqué que le témoin se réfère au docteur Fuentes, au centre de l’affaire Puerto ». L’affaire Puerto est une grosse affaire de dopage qui a conduit à l’arrestation du médecin et de certains responsables de l’équipe Liberty Seguros en 2006.

Alberto Contador n’a pas encore commenté l’accusation.

Partager cet article

Partager vos lectures sur Facebook

exemple : Benjamin a lu : Alberto Contador se serait dopé aussi en 2005 sur 24Matins.fr

Pour en savoir plus