Alain Juppé, héritier de Jacques Chirac pour 48% des Français

Par , publié le
Société Alain Juppé au micro de BFM TV et RMC le 17 novembre 2015
Alain Juppé au micro de BFM TV et RMC le 17 novembre 2015

Dans un récent sondage publié par le JDD, Alain Juppé apparaît comme l'héritier de Jacques Chirac pour 48% des Français. Ils sont d'ailleurs une large majorité à conserver un "bon souvenir" des mandats de l'ancien chef de l'État.

Actuellement mal en point et soigné à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière pour une infection pulmonaire, Jacques Chirac est également choyé dans les opinions d'un certain nombre de Français. C'est ce que révèle ainsi un sondage conduit par l'Ifop du 23 au 24 septembre 2016 sur un échantillon majeur de 990 personnes représentatif de la population française.

Publiés par le JDD, les résultats de cette enquête nous apprennent que 83% des sondés gardent un "bon souvenir" des deux mandats de Jacques Chirac menés de 1995 à 2002 et de 2002 à 2007. Dans le détail, ce sont les sympathisants des Républicains qui lui apparaissent le plus favorable (95%), devant ceux du Front national (84%) et du Parti socialiste (78%).

Chirac : 83% des Français ont un "bon souvenir" de ses mandats

14% ds personnes interrogées déclarent en revanche conserver un "mauvais souvenir" de ces mandats. Une popularité ne semblant pas avoir d'égal, puisque en décembre dernier, un sondage rapportait que 65% des Français avaient un "bon souvenir" des deux septennats conduits par François Mitterrand de 1981 à 1995. À noter qu'en 2010, ce chiffre était de 74%.

Quant aux héritiers politiques de Jacques Chirac, ils semblent n'être véritablement qu'un à en croire les avis communiqués par les sondés. 48% d'entre eux ont ainsi désigné le maire de Bordeaux et candidat à la primaire de la droite Alain Juppé, bien loin devant son rival au scrutin Nicolas Sarkozy et ses 17% de suffrages. L'ancien ministre François Baroin et l'exécutif François Hollande récoltent pour leur part chacun 8% d'opinions favorables.

Héritier politique : Juppé loin devant Sarkozy

En ne s'intéressant qu'aux voix exprimées chez les adhérents des Républicains, on s'aperçoit que l'écart entre l'ex-leader du parti et l'élu bordelais est moins conséquent (Alain Juppé récoltant 48% des voix et Nicolas Sarkozy 30).

Il y a peu, l'ancien député girondin s'est présenté comme "le seul [candidat] qui peut [...] devancer [Marine Le Pen] au premier tour de la présidentielle et la battre largement au second".

Crédits photos : Capture écran BFM TV

Partager cet article

Pour en savoir plus