Aix-en-Provence : un mineur tué au couteau, trois gardes à vue

Par , publié le
Faits Divers Illustration. Un véhicule de la police.
Illustration. Un véhicule de la police.

Samedi soir à Aix-en-Provence, un mineur de 17 ans a été mortellement poignardé sur un stade non loin d'un supermarché. Trois personnes ont depuis été placées en garde à vue dans une affaire semblant s'apparenter à un guet-apens.

Le drame a eu lieu samedi soir à Aix-en-Provence. Un mineur a été tué au couteau sur un stade après avoir été supposément agressé par trois individus. Trois gardes à vue ont depuis été opérées dans le cadre de cette affaire.

Il est aux alentours de 18h00 lorsque l'adolescent âgé de 17 ans aurait été mortellement poignardé sur un stade situé aux environs du supermarché Carrefour des Milles. D'après une source policière dont France Soir rapporte la teneur des propos, le jeune garçon aurait été déposé par ses parents sur les lieux, avant que celui-ci ne parte retrouver trois autres mineurs, une fille et deux garçons.

Mineur tué au couteau à Aix : un possible guet-apens

Le différend qui les aurait alors opposés serait d'ordre commercial et concernerait la vente d'un scooter. L'ado pourrait ainsi avoir été la victime d'un guet-apens. Il a reçu de violents coups de bâton d'être poignardé à deux reprises dans la région du cœur. En dépit de l'intervention rapide des secours, le jeune garçon a finalement succombé à ses blessures.

Ses trois agresseurs présumés ont été placés en garde à vue dans les locaux de la brigade criminelle de la Sûreté départementale de Marseille. La police évoque "un motif futile" pour expliquer le différend. On ignore à l'heure actuelle si les trois mineurs interpellés s'étaient déjà négativement illustrés par des faits semblables et si leurs casiers judiciaires respectifs apparaissaient vierges jusqu'alors.

"Un motif futile"

L'enquête visant à établir de manière précise les circonstances du drame a été confiée à la Sûreté départementale. On nous indique au passage que les recherches pourraient assez rapidement délivrer leurs conclusions, notamment en raison de l'audition, dimanche matin, des personnes impliquées dans ce différend. Il n'est donc pas impertinent de s'attendre à de nouvelles précisions voire révélations d'ici quelques heures voire jours.

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus