Aisne : treize migrants libérés d'un camion frigorifique

Par , publié le
Faits Divers Un véhicule de la gendarmerie (photo d'illustration)
Un véhicule de la gendarmerie (photo d'illustration)

Samedi dans l'Aisne, treize migrants de nationalité iranienne ont été découverts dans un camion frigorifique. Tous sont apparus sains et saufs.

Si l'on ignore depuis combien de temps ces migrants se trouvaient dans le poids lourd, c'est samedi qu'ils ont été contraints d'en sortir. Le conducteur d'un camion frigorifique avait entendu du bruit suspect dans sa remorque, et vraisemblablement sans aller vérifier de quoi il en retournait, aura alerté la gendarmerie.

Et les autorités d'avoir découvert, un peu après 10h00 sur l'aire d'autoroute de Samoussy (Aisne), que treize migrants de nationalité iranienne se trouvaient dans le poids lourd. Nos confrères du Parisien précisent qu'en dépit du froid, ces treize personnes sont apparues saines et sauves.

Migrants : trois mineurs parmi les occupants du camion

Il s'avère au passage que trois de ces migrants sont mineurs. La préfecture de l'Aisne a indiqué que "les mineurs ont été pris en charge par le conseil départemental et les autres sont libres, mais ont reçu une obligation de quitter le territoire".

Un fait plus ou moins semblable s'était produit la veille. Ainsi, vendredi, une migrante afghane de 38 ans avait contacté la gendarmerie d’Évreux (Eure) pour lui demander de lui venir en aide. Elle avait expliqué se trouver dans un camion frigorifique avec son fils âgé de 22 ans.

Un fait semblable survenu vendredi

Et les autorités d'avoir alors émis un appel en urgence auprès de tous les conducteurs de tels poids lourds, un appel dans lequel il était demandé à ceux-ci de vérifier leur chargement. La migrante aura appelé une seconde fois et ainsi permis aux gendarmes de la localiser. À 13h38, elle évoluait sur l'autoroute A16 dans un camion prenant la direction de Calais.

Le conducteur du camion en question aura fini par alerter les gendarmes après avoir lui aussi détecté de curieux bruits à l'intérieur de sa remorque. Lorsqu'ils ont été retrouvés à Croix-en-Ternois (Pas-de-Calais), la migrante et son fils n'ont pas manifesté de notables problèmes de santé liés à leur séjour dans le poids lourd.

Crédits photos : hadescom/Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus