Air France impose une baisse de la rémunération de ses pilotes

Par , publié le
France Le conseil d'administration d'Air France a autorisé la compagnie à imposer dès le 1er juin des baisses de rémunération aux pilotes
Le conseil d'administration d'Air France a autorisé la compagnie à imposer dès le 1er juin des baisses de rémunération aux pilotes

Après une bataille juridique, la direction d'Air France a décidé de réduire la rémunération de ses pilotes dès le mois de juin, en vertu d'un accord signé préalablement.

En 2012, la compagnie aérienne Air France avait décidé d'un ambitieux plan destiné à réaliser de substantielles économie. Le plan, alors baptisé "Transform 2015", portait sur des engagements du personnel de la compagnie. Le plan avait été respecté par le personnel au sol, les hôtesses de l'air et les stewards. Un syndicat des pilotes avait cependant bloqué partiellement le processus allant même jusqu'en justice. La direction d'Air France ayant eu gain de cause, tant en première instance que lors de l'appel, elle a donc été autorisée à mettre en place le plan pour les pilotes et ce dès le mois de juin.

Baisse des rémunérations dès le mois de juin pour les pilotes

Gilles Gateau, le DRH d'Air France-KLM, a indiqué hier soir que le conseil d'administration de la compagnie aérienne avait autorisé sa filiale Air France à réduire, dès le mois de juin, la rémunération des pilotes tel que validé dans le plan "Transform 2015".

Le DRH de la compagnie aérienne a ainsi expliqué que le conseil d'administration d'Air France-KLM "a approuvé la mise en œuvre de cet arbitrage" avant d'ajouter qu'"il n’y a pas de passage en force. Ce qui s’applique, c’est le solde de l’accord précédent, conformément aux décisions de justice".

Entre 20 et 30 millions d'économie par an

L'objectif de la compagnie étant de réduire les salaires afin de réaliser une économie annuelle "entre 20 et 30 millions d’euros par an d’amélioration de compétitivité pour l’entreprise" selon Gilles Gateau qui précise que cela représente "entre 2% et 3% de la masse salariale pilotes".

La baisse des salaires des pilotes sera basée sur une baisse de la majoration de 40% contre 50% actuellement pour les heures de nuit mais aussi sur une baisse des rémunérations pour les activités au sol ainsi qu'une durée de préparation réduite de moitié pour les instructeurs. Ces baisses seront appliquées dès le premier juin.

La compagnie a cependant précisé que la grille d'avancement des pilotes fera, elle, l'objet de négociations. Le DRH de la compagnie estime que le risque de grève est minime : "Je n’ai jamais entendu s’exprimer le fait qu’il puisse y avoir un appel à la grève sur l’application de cet arbitrage". Ironique, le directeur des ressources humaines rappelle qu'"ils sont souvent les premiers à appeler au respect des accords signés, ça me paraît important que ça marche dans les deux sens".

Crédits photos : © AFP/Archives STEPHANE DE SAKUTIN

Partager cet article