Aîné ou cadet : la personnalité des enfants pas influencée par le rang de naissance

Par , publié le
Société Photo d'illustration
Photo d'illustration

D'après une étude allemande, la personnalité des enfants n'est pas déterminée par l'ordre dans lequel il sont venus au monde.

Qu'ils soient l'aîné d'une famille ou bien le petit dernier, les enfants ne verraient pas leur personnalité être influencée par leur rang de naissance. C'est ce que vient nous révéler une étude allemande sur le sujet, qui s'était ainsi posée la question de savoir si la position occupée par un enfant dans une fratrie avait un impact durable sur son parcours.

Pour en arriver à cette conclusion, des scientifiques du département de psychologie des Université de Mainz et Leipzig (Allemagne) ont procédé à l'analyse de données de plus de 20.000 adultes résidant en Grande-Bretagne, en Allemagne ainsi qu'aux États-Unis. En se servant également d'un certain nombre études longitudinales déjà réalisées sur la question.

Rang de naissance : des aînés qui se disent particulièrement intelligents

Les chercheurs se sont finalement rendu compte que les traits de personnalité que l'on retrouve communément chez tout un chacun, comme l'extraversion, la stabilité émotionnelle ou encore l'amabilité n'étaient en rien déterminés par l'ordre dans lequel ces personnes étaient nées. Tout juste aura-t-on pu noter une intelligence prétendument supérieure chez les aînés.  Ces derniers avaient en effet indiqué disposer d'un niveau élevé de vocabulaire et d'une facilité à saisir les idées abstraites.

Des cadets plus brillants dans 4 cas sur 10

Et si l'étude a aussi mis en lumière un léger écart d'intelligence entre l'aîné et le cadet d'une famille apparaissant en défaveur du benjamin, elle n'a pas manqué de signaler que ce dernier est plus brillant que l'enfant le plus âgé dans 40% des cas. Le Professeur Stefan Schmukle, co-responsable de l'étude, explique que "cet effet sur l'intelligence se reproduit aisément sur de larges échantillons mais est à peine significatif à un niveau individuel car extrêmement faible. La véritable nouveauté de notre étude est d'avoir découvert qu'il n'y a pas d'effets substantiels dans le rang de naissance sur les dimensions de personnalités étudiées. Cela contredit non seulement les théories psychologiques éminentes, mais va aussi à l'encontre de l'instinct de beaucoup de personnes."

Crédits photos : © Pixabay / Public Domain

Partager cet article

Pour en savoir plus