Ain : sa voiture volée, il s'accroche à son toit sur 5 kilomètres

Par , publié le | modifié le
Faits Divers
Illustration. Un véhicule de la police.

Dimanche soir dans l'Ain, le propriétaire d'une voiture a tenté de contrarier son vol en s'accrochant à son toit, alors que le véhicule allait parcourir plusieurs kilomètres avant d'être finalement intercepté.

L'histoire se termine avec de très légères blessures. Dimanche soir dans la commune de Bellignat, non loin d'Oyonnax (Ain), un individu a volé la voiture d'un homme qui s'est alors accroché au toit du véhicule pendant que le malfaiteur prenait la fuite. Celui-ci a finalement été interpellé.

Tout commence lorsque un jeune homme se gare dans un parking avec sa voiture, ou plus exactement la voiture de son père. Il en sort le temps d'aller acheter des cigarettes, mais commet l'apparente imprudence de laisser les clés sur le contact. À son retour, il va ainsi observer qu'un individu est en train de vouloir voler le véhicule, comme le rapportent nos confrères du Progrès.

Voiture volée dans l'Ain : sur le toit, il appelle la police

Et alors que le malfaiteur démarre, le propriétaire de la voiture s'accroche au toit, possiblement pour ne pas en perdre la trace. L'individu au volant va tenter de s'en débarrasser, notamment au roulant à une vitesse élevée (on nous parle de pointes de 130 km/h).

L'homme sur le toit tient cependant bon, et va même pouvoir prévenir la police du vol de sa voiture en l'appelant, d'une main, avec son téléphone. Ainsi alertées, les forces de l'ordre prennent en chasse le véhicule.

La victime saute au bout de 7 minutes

Le propriétaire de la voiture, visiblement exténué de la cavalcade et sachant que la police est désormais sur le coup, saute à hauteur d'un ralentisseur après 5 kilomètres et 7 minutes. Il ne ressortira de son initiative risquée qu'avec quelques égratignures.

Quant à son voleur, il a abandonné la voiture peu de temps après et essayé d'échapper aux autorités à pied. Peine perdue puisque celles-ci l'auront l'interpellé à Veyziat. Il est maintenant attendu que l'individu en question soit présenté et jugé en ce mardi par le tribunal de Bourg-en-Bresse.

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article