Agde : trois entrepôts de 12.000 m² incendiés

Par , publié le
Faits Divers Un incendie (photo d'illustration)
Un incendie (photo d'illustration)

Mercredi après-midi à Agde, un entrepôt de 5.000 m² a pris feu avant que l'incendie ne s'étende à deux autres bâtiments de 4.000 et 3.000 m².

On ignore encore la ou les raisons du sinistre. Mercredi après-midi, aux environs de 16h30 à Agde (Hérault), un entrepôt de 5.000 m² s'est embrasé derrière la gare. Les pompiers de la commune ont été appelés à intervenir sur les lieux, de même que ceux de Florensac, Saint-Thibéry, Pézenas et Béziers. Au total, ils étaient quelque 60 soldats du feu sur place.

Le but recherché était double : circonscrire l'incendie et prévenir une éventuelle propagation au voisinage, comme le rapportent nos confrères du Midi Libre. Les flammes ne se sont toutefois pas contentées de dévorer le premier bâtiment, en allant donc également lécher deux autres entrepôts de 3.000 et 4.000 m².

Incendie à Agde : les pompiers et la police sur les lieux

Les autorités ont procédé à la mise en place d'un périmètre de sécurité de manière à pouvoir assurer la sécurité des locaux avoisinants. Si, dans la soirée, les pompiers étaient effectivement parvenus à circonscrire le feu, ce dernier demeurait toutefois encore vivace.

Une situation qui aura amené de nouveaux pompiers à venir seconder ceux déjà en intervention sur les lieux. On apprend par ailleurs que les polices municipale et nationale d'Agde étaient de même présentes.

Un entrepôt devait être rasé

Le président de Hérault Méditerranée Gilles D'Etorre a confirmé que l'un des bâtiments sinistrés était bien censé faire l'objet d'une décontamination et d'une démolition : "L'un d'eux appartenait à la communauté d'agglomération et devait être rasé. Ce sont les flammes parties du premier bâtiment qui l'ont détruit".

Il était attendu que la majeure partie des pompiers restent sur place durant une partie de la nuit, et ce afin d'éviter une possible reprise de feu. Suite à cet incident, l'électricité avait été coupée dans les maisons d'habitation et les entreprises du secteur. Le courant aura depuis été rétabli chez les premières mais pas les secondes, qui en sont ainsi privées depuis mercredi 17h00. On nous infirme enfin que le trafic a repris sur la route de Bessan.

Crédits photos : denverdave/shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus