AFPresque, une contrefaçon d’AFP ?

Par , publié le
France AFP

AFPresque qui signifie Agence France Presque a été au cœur d’une polémique. Le site AFP (Agence France Presque) a en effet attaqué le site parodique en tant que contrefaçon. Sous la contrainte, AFPresque devient Rédac France Presque.

AFPresque est un site parodique qui propose avec dérision des sujets d’actualité. Les dirigeants d’Agence France Presque ont donc été mis en demeure par l’agence AFP. Sous la contrainte et les menaces d’un procès, le site a décidé de reculer en changeant son appellation. Depuis cet après-midi, des changements ont donc été apportés notamment au niveau du compte Twitter comme l’explique numerama. @AFPresque devient donc @RFPresque.

Des explications ont donc été données aux membres du réseau via Twitter « Après un brainstorming forcé, mais collégial, nous allons devenir la Rédaction France Presque. Nous étions peut-être dans notre droit, mais nous n’avions pas les épaules pour mener cette affaire plus loin. A notre grand regret… Tout ceci amène de vraies questions sans doute. Posons-les ! ». Le site a reçu de nombreux témoignages de soutien de la part des internautes. Parmi eux, Maitre Eolas, le célèbre avocat et blogueur a déclaré que céder face à cette pression ne fait qu’encourager ce type de pratiques. Selon l’AFP, le site associait son image parodique au sérieux de l’Agence France Presque, il dénigrait donc l’image véhiculé par l’AFP « qui fait de son sérieux dans le traitement de l’information sa marque de fabrique ».

Cette affaire fait écho à celle vécue par Madame Figaro. C’était le titre d’un blog d’une institutrice. Il y a quelques semaines, le groupe Figaro a souhaité que l’enseignante change également l’appellation de son blog qu’elle consacrait à l’enseignement.

Partager cet article

Pour en savoir plus