Afghanistan : attaque meurtrière d’un consulat allemand par les talibans

Par , publié le
International Les forces de sécurité afghanes lors d'une précédente attaque à Mazar-i-sharif, en Afghanistan, le 9 avril 2015
Les forces de sécurité afghanes lors d'une précédente attaque à Mazar-i-sharif, en Afghanistan, le 9 avril 2015

Un attentat suicide a visé, hier soir, le consulat allemand de Mazar-i-Sharif en Afghanistan. L’attaque meurtrière a été aussitôt revendiquée par les talibans en représailles aux frappes américaines de Kunduz.

Les talibans ont, hier soir, commis un attentat suicide à l’aide d’un camion bourré d’explosifs contre le consulat allemand de Mazar-i-Sharif qui se trouve en Afghanistan. L’attaque aurait, selon un responsable de l’hôpital régional, fait 2 morts et 84 blessés dont une dizaine d’enfants. La majorité des victimes sont des civils.

Attentat contre un consulat allemand en Afghanistan

Selon différentes sources concordantes, le consulat allemand a été la cible d’un attentat suicide au camion piégé dans la soirée de jeudi à Mazar-i-Shariff, une grande ville afghane pourtant considérée comme paisible. Selon un journaliste AFP présent sur place, le souffle de la puissante explosion aurait brisé les vitres des bâtiments et habitations « dans un rayon de plusieurs kilomètres ».

Le Dr Noor Mohammad Fayez qui est le responsable de l’hôpital régional de la ville, a indiqué que le bilan de l’attaque était de 2 morts et de 84 blessés. 10 enfants font parti des victimes. Le médecin précise que la plupart des blessés ont été touchés par des éclats de verre des vitres qui ont volé en éclats avec le souffle de l’explosion.

Les talibans revendiquent l’attentat en représailles

ZabihullahMujahid, le porte-parole des talibans, a rapidement revendiqué l’attaque suicide qu’il a appelé « opération martyr ». C’est par un communiqué que le porte-parole des talibans a revendiqué l’attentat affirmant que celui-ci avait été commis en représailles des bombardements américains, du 3 novembre dernier, qui avaient fait 32 morts civils et 19 blessés dans la ville de Kunduz. De nombreux enfants et des femmes avaient péri lors de cette nouvelle bavure de l’armée américaine. Les forces américaines agissent en Afghanistan sous mandat de l’OTAN. Mais les très nombreuses bavures ne cessent de soulever de la colère auprès de la population.

A Berlin, une réunion de crise a été organisée par le ministre allemand des affaires étrangères. Les responsables allemands présents à Mazar-i-Shariff, ainsi que ceux se trouvant à Kaboul, étaient injoignables pour le moment.

Crédits photos : © AFP/Archives FARSHAD USYAN

Partager cet article

Pour en savoir plus