Affaire Toinon : deux frères jugés en appel pour le meurtre de leur mère adoptive

Par , publié le
France Photo d'illustration. La justice.
Photo d'illustration. La justice.

Acquittés en premier instance, deux frères sont jugés en appel à partir de jeudi pour l'assassinat de leur mère adoptive en juillet 2010.

En février 2014, Johan et Aurélien Toinon, aujourd'hui respectivement âgés de 29 et 30 ans, avaient été jugés pour le meurtre de leur mère adoptive découvert le 15 juillet 2010. Le corps sans vie de cette femme de 58 ans avait ainsi été retrouvé avec des violences observées aux niveaux du crâne et de la mâchoire et commises via une barre de fer.

Johan et Aurélien sont assez rapidement désignés comme les possibles responsables de ce drame. Adoptés à contre-cœur en Pologne en 1993 suite à l'insistance des autorités du pays auprès de leurs futurs parents, ces jeunes garçons se sont illustrés à partir de l'adolescence par des penchants prononcés pour l'alcool et des faits de violence. Le Parisien rapporte qu'en 2000, Aurélien aura même jeté un téléviseur à la figure de son grand-père maternel, un incident que l'accusation n'aura pas manqué de mentionner pour appuyer son propos.

Procès en appel des frères Toinon : jugés en appel après avoir été acquittés en 2014

Les frères ont pourtant bénéficié du soutien de Yannick et Adeline, les deux autres enfants adoptés du couple. Lors de leur premier procès il y a de cela deux ans, Johan et Aurélien avaient raconté les coups, les insultes et les humiliations subis, en particulier envers Johan qui vivait encore au domicile familial. Sa mère, présentée comme alcoolique, aurait ainsi elle-même versé de l'eau dans le lit de Johan, et ce à plusieurs reprises, afin de rendre celui-ci coupable d'énurésie (ou pipi au lit).

Aurélien : "malgré tout, je l'aimais"

Acquittés en première instance, ces deux frères sont jugés en appel devant la cour d'assises du Rhône du 18 au 26 février 2016 sur demande de l'avocat général. Lequel avait d'ailleurs requis à leur encontre quinze et vingt ans de prison. Reconnaissant avoir malgré tout aimé leur mère en dépit du comportement que l'alcool lui faisait adopter, ces frères ont connu des difficultés diverses depuis leur acquittement. Aurélien est parvenu non sans mal à obtenir un emploi et un toit, quand Johan devenu SDF a tenté de mettre fin à ses jours l'année dernière. Johan et Aurélien ne cachent pas leur appréhension dans l'attente du nouveau verdict, quand bien même le premier leur était apparu favorable.

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus