Affaire Leonarda : La jeune fille, serveuse au Kosovo, veut revenir en France

Par , publié le | modifié le
Politique Leonarda, chez elle à Mitrovica (Kosovo)
Leonarda, chez elle à Mitrovica (Kosovo)

Les journalistes du journal Le Parisien ont retrouvé la trace de la jeune Leonarda, expulsée du territoire Français en 2013.

Entre la fin de l’année 2013 et le début de l’année 2014, le cas de Leonarda Dibrani, collégienne rom de 15 ans interpellée à l’époque lors d’une sortie scolaire dans le Doubs puis expulsée du territoire français, divisait le pays.

La vie de la jeune fille a depuis repris son cours au Kosovo et selon les informations du journal Le Parisien, Leonarda travaille désormais en tant que serveuse dans un restaurant de la ville de Mitrovica.

Leonarda contrainte de quitter l’école

Aujourd’hui, la jeune rom est âgée de 17 ans et sa vie a bien changé. Depuis son expulsion de France, Leonarda ne va plus à l’école et doit désormais travailler pour vivre. Pour autant, la jeune fille a toujours une idée fixe en tête, celle de revenir en France.

Dans cette optique, Leonarda Dibrani continue à prendre des cours de Français au moins trois fois par semaine. Quand les journalistes lui demandent pourquoi, sa réponse est simple « Parce que je veux revenir en France ».

Leonarda en veut toujours au Président de la République

Si la France l’attire toujours autant, Leonarda n’en gardera pas moins une profonde rancœur contre les dirigeants de notre pays, François Hollande en tête. « J’en veux encore à Hollande. Il a gâché ma vie. » assène la jeune femme.

Rappelons qu’en 2013, le président de la République avait autorisé Leonarda Dibrani à revenir en France si elle en faisait la demande à une seule condition, qu’elle revienne « seule ». Elle avait alors refusé de laisser sa famille derrière elle. Actuellement, ses parents seraient en contact avec des assistantes sociales et l’ambassade de France pour trouver une solution et revenir dans l'Hexagone.

Crédits photos : © Capture d'écran Youtube

Partager cet article