Affaire Hanouna : le CSA pourrait infliger 3 millions d'euros d'amende à C8

Par , publié le | modifié le
Télévision
Cyril Hanouna à la présentation de "TPMP" le 17 octobre 2016

Le CSA vient d'engager une nouvelle procédure de sanction à l'encontre de C8, estimant ainsi qu'en dépit de plusieurs rappels à l'ordre, TPMP continue de véhiculer des préjugés sexistes et de dégrader l'image de la femme.

Il aura apparemment suffi d'une nouvelle séquence polémique pour justifier la nouvelle procédure de sanction engagée par le Conseil Supérieur de l'Audiovisuel (CSA) à l'encontre de la chaîne C8. Le talk-show TPMP est donc bien, encore une fois, épinglé pour des propos et comportements considérés comme sensiblement reprochables.

Selon nos confrères du Figaro, le CSA aurait choisi de saisir le rapporteur indépendant du Conseil d'État après avoir constaté qu'en dépit de plusieurs avertissements, l'émission de Cyril Hanouna continue de "véhiculer des préjugés sexistes" et de dégrader l'image de la femme.

CSA : une nouvelle procédure engagée contre Hanouna

Comme cela nous est indiqué, la sollicitation du rapporteur ne pouvait intervenir qu'en cas de récidive et sur des "fondements juridiques" semblables. Et c'est ce qui semble s'être précisément passé un peu plus tôt dans le mois où, durant une coupure publicitaire, Cyril Hanouna a joué à un jeu avec sa chroniqueuse Capucine Anav. Cette dernière a ainsi été conduite à poser, sans le savoir, sa main sur l'entrejambe de l'animateur.

Une séquence qui, on s'en souvient, avait amené une autre figure de C8, Audrey Pulvar, à reprendre de volée son collègue en lui rappelant que quotidiennement en France, plusieurs dizaines de femmes sont victimes "d'atteintes et d'agressions sexuelles".

"Très bonne nouvelle" pour l'animateur de TPMP

S'il apparaît aujourd'hui difficilement concevable que TPMP soit retiré de l'antenne, une autre sanction évoquée, et apparemment plus plausible rectifiée par Le Blog de Jean-Marc Morandini, est celle d'une amende de 3 millions d'euros maximum que le CSA pourrait infliger à C8.

De son côté, Cyril Hanouna a déclaré dans son émission qu'il s'agissait là d'une "très bonne nouvelle", conforme à ses intentions, que de pouvoir s'expliquer avec ce rapporteur. Reste à savoir s'il saura se montrer aussi convainquant avec le Conseil qu'avec une partie de son public. En 2016, TPMP a été le programme ayant le plus motivé de signalements au CSA, au nombre de 6.711.

Crédits photos : capture d'écran

Partager cet article

Pour en savoir plus