Affaire Fiorèse : 5 ans de prison pour l'ex-défenseur de l'OL Ghislain Anselmini

Par , publié le
France Photo d'illustration. La Justice.
Photo d'illustration. La Justice.

L'ex-défenseur de l'Olympique Lyonnais Ghislain Anselmini vient d'être condamné à 5 ans de prison pour le rapt contrarié, en 2012, de l'ancien attaquant Fabrice Fiorèse.

Le 28 septembre 2012, l'ancien attaquant du PSG et de l'OM Fabrice Fiorèse avait été enlevé à son domicile par plusieurs hommes masqués et armés. Le rapt aura cependant tourné court après que l'ex-footballeur eut sauté du 4X4 à bord duquel il avait été contraint d'embarquer.

Quelques mois plus tard, en mars 2013, trois suspects seront interpellés par les autorités, avant qu'en mai de la même année, l'ex-défenseur de l'Olympique Lyonnais Ghislain Anselmini ne soit mis en examen pour une possible implication dans l'affaire Fiorèse. Fin 2014, l'ancien joueur de l'OL achevait de purger sa peine peine pour "enlèvement et séquestration" et "association de malfaiteurs". Et en mars dernier, après avoir été renvoyé devant les assises avec quatre autres suspects, Ghislain Anselmini bénéficiait d'un non-lieu.

Ghislain Anselmini : 5 ans de prison pour le rapt avorté de Fabrice Fiorèse en 2012

On apprend aujourd'hui par nos confrères d'Europe1 que l'ancien défenseur lyonnais a été condamné mardipar la cour d'assises de la Savoie à 5 ans de prison. Les deux ravisseurs de Fabrice Fiorèse, Mohamed Goussairi et Mohamed Salhi, ont quant à eux écopé d'une peine de dix ans de réclusion. Cette dernière s'avère d'ailleurs pratiquement conforme au réquisitoire prononcé la semaine dernière par l'avocat général, à la différence qu'il concernait également Ghislain Anselmini.

Un acquittement dans l'affaire

Et alors que ce même avocat général avait plaidé en faveur de 2 ans de prison avec sursis pour Radouane El Maryouch, celui qui était désigné comme un intermédiaire entre Ghislain Anselmini et Mohamed Goussairi a finalement été condamné à un an de prison avec sursis. Enfin, l'homme qui était chargé de ramener le butin à Lyon, Riad Aznag, a quant à lui été acquitté. Cet accusé risquait pour sa part 2 ans de prison dont 22 mois avec sursis, et doit visiblement sa liberté aux demandes exprimées par son avocat et aussi au conseil des époux Fiorèse.

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus