Aéroport de Roissy : Le procès de 18 bagagistes s’ouvre aujourd’hui

Par , publié le
France l'aéroport de Roissy -Charles de Gaulle
l'aéroport de Roissy -Charles de Gaulle

18 bagagistes comparaissent au tribunal de Bobigny aujourd'hui. Ils sont soupçonnés d'avoir volé dans des valises pendant près de trois ans.

Ils sont soupçonnés d’avoir agi comme un véritable gang organisé. Le tribunal de Bobigny ouvre ce mercredi 21 octobre, le procès de 18 bagagistes, accusés d’avoir volé dans des valises entre 2008 et 2011.

Agés entre 25 et 46 ans, ils sont également accusés de recel. Ces salariés de la société Europe Handling Roissy étaient chargés de transporter les bagages des passagers d’Air France. Malika Larbi, avocate de l’un des prévenus, rejette l’idée d’une organisation : « il est évident que ce n'était pas du tout organisé". "Ce ne sont pas des délinquants, ils ont tous des casiers judiciaires vides. Ce sont pour la plupart des pères de famille qui ne gagnaient pas beaucoup et voulaient arrondir leurs fins de mois. Ils ont été tentés par l'argent facile et ont été pris dans un engrenage".

Les bagagistes volaient des téléphones, des montres de luxe et des ordinateurs portables

Le butin des 18 bagagistes était plutôt gros. Ils ont notamment volé des téléphones, des montres de luxes, des ordinateurs portables ou encore des bijoux. Lors des investigations, le préjudice était estimé à près de 176.000euros. La plupart a reconnu les faits. Certains ont littéralement « pleuré devant leur avocat » raconte Me Larbi. Des agissements qui ont eu une lourde conséquence, avec le suicide d’un salarié mis en cause.

Air France et EHR se sont portés parties civiles

Se portant parties civiles, Air France sera à la barre et entend « présenter des réclamations ». Le procès tentera également de savoir si le groupe était coordonné avec des guetteurs rémunérés. Dissimulés derrière des « murs de bagage », ils ouvraient les sacs à l’aide de mousquetons d’alpinisme. Un système bien huilé et connu de longue date.

Crédits photos : pio3 / Shutterstock.com

Partager cet article