Des adolescents aspergent d’essence un camarade de classe handicapé

Par , publié le
France
Police: gyrophare de voiture, le 28 décembre 2013, à Lomme

Mercredi dernier, à Narbonne, trois mineurs ont été interpellés puis brièvement placés en garde à vueaprès avoir arrosé d’essence un camarade de classe souffrant de déficience mentale.

Ce qui s’annonçait comme une simple partie de pêche a finalement tourné au drame. Le 7 novembre dernier, un jeune adolescent de 15 ans a été agressé puis aspergé d’essence par des camarades de classe à Narbonne selon le journal « L’Indépendant ».

Ils voulaient en « découdre »

Le jeune adolescent de 15 ans s’était rendu à vélo sur le quai de Lorraine à Narbonne pour pêcher dans le canal de la Robine. Sur place, il rencontre trois autres mineurs à la recherche d’un de leurs camarades de classe. Ils veulent en « découdre » avec lui pour régler un différend. Devant le refus du jeune homme de donner son adresse, ils le menacent puis le giflent.

Insatisfait du manque de coopération de la victime, l’un d’entre eux trouve un bidon d’essence qu’il décide alors de répandre sur les vêtements du jeune déficient mental. Plus tard, face à la police,le principal agresseur a tenté de justifier son geste en expliquant qu’il pensait que « la bouteille contenait du liquide vaisselle ».

Une mère très choquée

C’est l’odeur très étrange qui se dégage des vêtements de la victime qui alerte la mère de l’adolescent handicapé. Affolée par cette agression, la maman s’est alors rendue au commissariat.  Très choquée par les évènements, elle a eu d’énormes difficultés pourexposer les faits aux enquêteurs.

Les trois mineurs, dont deux frères âgés de 12 et 14 ans, ont été interpellés mercredi au collège. Ils ont été brièvement placés en garde à vue puis ont ensuite été remis à leurs parents.Accusé de « violence en réunion sur personne vulnérable », les trois adolescents devrontrépondre des faits devant le juge des enfants.

Crédits photos : © AFP/Archives Philippe HUGUEN

Partager cet article