Accident sur le G20 en Corse : un septième corps retrouvé

Par , publié le | modifié le
Faits Divers Un hélicoptère de la gendarmerie ramène les des touristes tués le 10 juin 2015 près d'Asco en Haute-Corse
Un hélicoptère de la gendarmerie ramène les des touristes tués le 10 juin 2015 près d'Asco en Haute-Corse

Samedi, un corps sans vie a été retrouvé à Asco, en Corse. Il s'agit de la septième victime de l'accident de montagne survenu le 10 juin dernier sur le G20.

Le drame s'était produit le 10 juin dernier, sur le G20 en Corse. Quatre randonneurs avaient trouvé la mort lors d'un accident de montagne, une coulée de boue provoquée par un puissant orage. Avaient également été déplorés plusieurs disparus, au nombre apparent de deux au moment des faits.

Plus d'une semaine après la tragédie, un cinquième corps avait été retrouvé. Et ce n'est que le 28 juillet dernier que le corps sans vie d'une sixième victime sera découvert par les gendarmes. À noter que non loin du corps de l'homme, "en état de grande décomposition", les militaires du Peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) avaient également découvert des ossements.

Corse : la dernière victime de l'accident de montagne retrouvée ?

Et la gendarmerie, via l'AFP, nous apprend que le corps d'un septième victime a été retrouvé samedi matin à hauteur du cirque de I Cascittoni (Asco), aussi appelé "cirque de la solitude". On doit cette découverte au peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM), et l'on nous indique qu'il s'agirait là de la dernière victime de l'accident.

Le cadavre héliporté à la morgue de Bastia

Le corps a été ensuite transporté par hélicoptère à la morgue de l’hôpital de Bastia. Il est attendu que des analyses soient menées sur le cadavre afin d'identifier la victime. L'accident de montagne du 10 juin aura donc fait sept morts, incluant trois Français et un Belge retrouvés en premier lieu. La macabre découverte du 18 juin concernera quant à elle un homme âgé de 62 ans et originaire de la région parisienne. Entre-temps, les recherches s'étaient vues interrompues en raison du mauvais temps.

Crédits photos : © AFP PASCAL POCHARD CASABIANCA

Partager cet article

Pour en savoir plus