Randonnée mortelle en Haute-Corse : un 5ème corps retrouvé

Par , publié le | modifié le
Faits Divers
Des gendarmes transfèrent le corps d'une touriste tuée sur le sentier de randonnée GR20 vers un hélicoptère Puma le 10 juin 2015 près d'Asco en Corse

Quatre personnes ont trouvé la mort sur le GR20, en Haute-Corse. Plus d'une semaine après l'accident sur le GR20, les recherches de disparus ont repris afin de trouver deux individus portés disparus. C'est une coulée de boue qui est responsable de l'accident.

Le mercredi 10 juin dernier, sur le GR20 (Haute-Corse), quatre randonneurs périssaient et quatre autres se blessaient suite à une coulée de boue provoquée par un violent orage. Et si les recherches de disparus avaient été interrompues en raison du mauvais temps, on apprend qu'elles ont repris en ce jeudi.

Des militaires du Peloton de gendarmerie de haute-montagne (PGHM) ont ainsi pu être héliportés dans le cirque d’I Cascittoni, le lieu où les randonneurs (trois Français et un Belge) ont trouvé la mort. D'après ce que nous apprend la dépêche AFP rapportée par Le Bien Public, deux personnes seraient portées disparues.

Accident sur le GR20 : deux personnes portées disparues

En milieu de journée, un représentant du parquet de Bastia est attendu pour communiquer sur l'évolution de l'enquête lors d'un point presse. Celle-ci est menée conjointement par le PGHM (pour le caractère technique de l'affaire) et par la brigade de recherches de la gendarmerie de Corte (volet judiciaire).

Cirque d'I Cascittoni, un passage difficile

Le 12 juin dernier, les recherches conduites par une soixantaine de gendarmes et de pompiers avaient dû être suspendues à la mi-journée, les conditions météorologiques étant alors apparues défavorables aux secouristes. Le cirque d’I Cascittoni est décrit comme étant le passage du GR20 le plus compliqué à traverser. Il demande d'ailleurs le respect de plusieurs conditions essentielles : une condition physique quasi voire totalement irréprochable, un équipement à la qualité certaine ainsi qu'une maîtrise des techniques d'escalade. Plus globalement, le GR20 est considéré comme l'un des chemins de grande randonnée les plus difficiles au monde. On nous informe au passage que le Parc naturel régional de la Corse (PRNC), chargé de l'entretien et de la gestion du GR20, a ouvert un itinéraire de contournement. Plus long, il apparaît aussi moins technique, et par conséquent moins dangereux.

Crédits photos : © AFP PASCAL POCHARD CASABIANCA

Partager cet article

Pour en savoir plus