A Verdun, une octogénaire est expulsée de sa maison par son propre fils

Par , publié le | modifié le
France Justice-marteau

Décision de justice exceptoinnelle dans la Meuse, où un tribunal a donné raison à un propriétaire qui veut expulser sa mère, âgée de 86 ans.

L’affaire ne manquera pas d’émouvoir toutes les mamans du monde. Une octogénaire est contrainte de quitter son domicile à Verdun dans la Meuse, expulsée par son propre fils. Alors que l’affaire était dans les mains de la justice, la Cour d’appel de Nancy a donné raison au fils, propriétaire des lieux.

Le conflit familial débute officiellement en 2010, lorsque le fils décide de se séparer de sa maison acquise en 2005 pour 42.000€, où sa mère habite les lieux. Alertés et surpris par cette vente, les deux frères décident de lui racheter afin que la mère puisse y rester comme locataire, proposant 85.000€. En proie à des difficultés financières, le propriétaire demande de son côté 125.000€.

L’octogénaire vit dans cette maison depuis 1973

Souffrant de diabète et d’arthrose, la mère de famille reçoit la visite d’un huissier lui ordonnant de s’en aller. Un véritable choc pour cette dame qui occupait les lieux depuis 1973. Malheureusement pour cette dernière, la justice est du côté du fils qui en première instance avait statué sur une expulsion de la vieille dame, expliquant que la procédure était régulière.

De son côté, le propriétaire retranché en République Dominicaine, estime être dans son bon droit. "Mon client a fait de nombreuses propositions de relogement à sa mère. Elles ont toutes été refusées", assure Me Sylvain Beyna dans un entretient avec L’Est Républicain. "On ne peut pas laisser dire qu’il ne veut pas le bonheur de sa mère".

La vieille dame bientôt expulsée

Selon son avocat, la femme de 86 n’aurait plus de possibilité de contester la décision en appel. « Tout est fait malheureusement» confirme Me Frédérique Meneveau. « Son fils a manifestement l’intention d’aller au bout… Elle est abattue. Pour l’instant, c’est trop frais, elle ne sait pas où aller.»

Partager cet article