"99 Homes" : un projet d'abord "intimidant" pour Michael Shannon

Par , publié le | modifié le
Cinéma Michael Shannon dans "99 Homes"
Michael Shannon dans "99 Homes"

Aujourd'hui sort en e-cinema "99 Homes" de Ramin Bahrani, où Michael Shannon campe un homme d'affaires devant sa fortune aux biens immobiliers qu'il a fait saisir. Un projet étant passé du statut d'"intimidant" à celui d'"intrigant" aux yeux du comédien.

En ce jour paraît en e-cinema (soit un format où les films sortent directement en VOD) le drame 99 Homes de Ramin Bahrani. Un long métrage s'articulant autour de la crise des subprimes et où Andrew Garfield et Michael Shannon se livrent à un combat d'apparence disproportionné, entre un père de famille ayant pratiquement tout perdu et un agent immobilier s'enrichissant à chaque saisie.

Dans un entretien accordé à nos confrères d'AlloCiné, l'interprète du froid Rick Carver reconnaît que le projet de tourner un tel film n'a pas été, de prime abord, particulièrement engageant : "C'est intimidant que de vouloir faire un film sur un tel sujet. Au premier abord, si vous dites que vous faites un film sur la crise, on sent qu'il y aura peu de gens dans la queue pour le voir au cinéma.

Mais Ramin [Bahrani] l'a rendu captivant. Et il est effectivement intéressant de rencontrer des gens ayant vécu cette situation. Avant de faire le film, je n'avais jamais assisté à une expulsion de ma vie et je n'y connaissais rien. [...] Les expulsions sont, pour moi, les moments le plus puissants du film, surtout vu la façon dont les gens y réagissent."

Michael Shannon : pas un vrai méchant dans "99 Homes"

Le comédien raconte également avoir rencontré un agent immobilier lui ayant confié que, si l'expulsion de personnes hors de chez elles est désagréable, "il ne fallait pas [pour autant] oublier la part de responsabilité personnelle dans tout cela." Et de faire un parallèle avec 99 Homes : "Dans le film, Dennis est responsable car il n'a pas payé son prêt immobilier. Est-ce que la personne qui vient le déloger est diabolique alors que c'est lui qui n'a pas payé ?

Je ne pense pas. Je ne dis pas non plus que c'est facile pour Dennis, qui a du mal à avoir un travail alors que l'économie est foutue. Mais au final, les maisons ne sont pas gratuites. Ou, en tout cas, je ne connais personne qui en possède une. Sauf si vous en construisez une tout seul dans les bois."

Un film impossible à faire à Los Angeles

Michael Shannon explique d'ailleurs que, contrairement à des films comme Man of Steel, 99 Homes n'aurait pas pu être tourné à Los Angeles : "La culture y est vraiment différente, vu qu'ils ne font pas vraiment de films à Los Angeles. En tout cas pas ceux dans lesquels je joue : 99 Homes ne serait pas fait là-bas par exemple, car ça coûte très cher d'y tourner à cause des taxes. Ils essayent de changer cela pour faire revenir les réalisateurs à Los Angeles, mais j'ai davantage tourné à la Nouvelle Orléans, à Atlanta ou au Canada. Nous avons tourné la majorité de Man of Steel à Vancouver." Pour rappel, Michael Shannon y incarnait le général Zod.

Crédits photos : capture d'écran Dailymotion

Partager cet article

Pour en savoir plus