500 plus grandes fortunes de France : Bernard Arnault n'est plus n°1

Par , publié le
Économie La milliardaire Liliane Bettencourt.
La milliardaire Liliane Bettencourt.

Bernard Arnault, d'après le classement annuel des plus grandes fortunes professionnelles de France publié par le magazine Challenges, est détrôné par Liliane Bettencourt.

Le 21ème palmarès des 500 plus grandes fortunes professionnelles de France, publié jeudi par la revue Challenges, réserves quelques surprises, au premier rang desquelles la place de numéro 1.

En effet, Bernard Arnault, à la tête du groupe LVMH, se voit détrôner par Liliane Bettencourt, héritière du groupe L'Oréal.

Liliane Bettencourt, patrimoine de 31,2 milliards d'euros

Bernard Arnault trustait la première place de ce classement depuis 2009. Avec 30,3 milliards d'euros, il la perd au profit de l'héritière L'Oréal, dont le patrimoine est estimé à 31,2 milliards d'euros. Damien Pelé, journaliste de Challenges à la tête de cette enquête, explique : "C’est la Bourse qui est à l’origine de ce passage de relais. L’action LVMH a perdu 12% en un an, tandis que le titre L’Oréal a légèrement progressé".

Pour compléter ce podium, notons que Gérard Mulliez et sa familles (Auchan) occupent la troisième place avec quelque 26 milliards d'euros.

De plus en plus de fortunes moyennes

L'autre surprise est l'arrivée dans le palmarès d'une cinquantaine de nouveaux noms, avec un patrimoine de 100 millions d'euros minimum (estimation leur permettant, selon les critères fixés par Challenges, d'y entrer. Un "ticket d'entrée" qui a été multiplié par 7 en l'espace de 20 ans). Eric Tréguier, autre journaliste, précise : "Contrairement aux grandes fortunes qui ont souffert avec la Bourse, les fortunes moyennes non cotées, moins tournées vers l'économie internationale, ont bénéficié d'une conjoncture économique française de plus en plus favorable".

En outre, la valeur médiane du classement atteint désormais 280 millions d'euros, un montant qui progresse avec l'"augmentation des fortunes moyennes". Une autre évolution concerne la place plus importante prise par les femmes dans ce classement.

Enfin, sachez que 500 fortunes accumulent à elles seules 456 milliards d'euros, un total en baisse de 4 milliards par rapport au dernier palmarès. Les tourments de la Bourse expliquent cette légère tendance. Par exemple, la fortune de Patrick Drahi (Altice) a été impactée de 56% à la baisse par le biais de la Bourse.

Crédits photos : Capture écran YouTube

Partager cet article

Pour en savoir plus