5 personnes hospitalisées à Rennes après un essai thérapeutique

Par , publié le
Santé Photo d'illustration. Un traitement médicamenteux.
Photo d'illustration. Un traitement médicamenteux.

5 personnes ont été hospitalisées à Rennes suite à un accident lors d'un test thérapeutique. Un patient est en état de mort clinique.

Si les essais thérapeutiques représentent une énorme opportunité pour faire avancer la recherche scientifique et médicale, il faut garder à l’esprit que la pratique n’est pas sans risque.

Selon des informations dévoilées par TF1 ce matin, un essai thérapeutique aurait très mal tourné dans un laboratoire privé de la ville de Rennes. 4 patients sont hospitalisés et 1 est en état de mort clinique.

Les cobayes testaient la molécule à domicile

Les informations sont assez peu nombreuses. Tout ce que l’on sait pour le moment, c’est que les essais étaient menés par un laboratoire privé de Rennes. Les patients suivaient un test thérapeutique dont le protocole prévoyait la prise de la molécule à leur domicile.

Les hospitalisations des 5 patients ont commencé dès le début de cette semaine. Aujourd’hui 4 d’entre eux sont encore hospitalisés et seraient dans un état grave. Une quatrième personne a de son côté été déclarée en état de mort clinique. Les patients sont pris en charge à l’hôpital de Pontchaillou.

Conférence de presse de Marisol Touraine

L’information a été confirmée par le ministère de la Santé peu après les révélations de TF1 selon France Info. Marisol Touraine, ministre de la Santé, a indiqué à la radio que l’accident était « très grave » et qu’elle a pris la décision de se rendre sur les lieux pour donner une conférence de presse à 14 h 30.

Les tests thérapeutiques sont régulièrement utilisés afin de tester l’efficacité de certains traitements. Le 8 décembre dernier, l’INSERM indiquait rechercher 300 volontaires dans le cadre d’un test sur un vaccin contre le virus Ebola. Nul doute que l’accident de Rennes risque de refroidir de nombreux volontaires.

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article