25 % des insomnies pourraient être expliquées par la peur du noir

Par , publié le | modifié le
Santé 25 % des insomnies pourraient être expliquées par la peur du noir
Insomnie (photo d'illustration)

Certains enfants ont une réelle phobie du noir, cela pourrait se transformer à l'âge adulte sous la forme d'insomnies. Le lien entre les deux phénomènes a été révélé grâce à une étude.

À l’heure actuelle, la recherche en est encore au stade préliminaire, d’autres études sont ainsi nécessaires pour tenter de trouver les raisons réelles. L’Université Ryerson a été le lieu de cette étude réalisée sur des étudiants. Les résultats obtenus ont ensuite été proposés au congrès de l’APSS (Associated Professional Sleep Societies) à Boston. L’échantillonnage de personnes était divisé en deux catégories, la première était composée d’étudiants ayant des problèmes durant la phase de sommeil. Les agitations, la peur des bruits rythmaient les nuits. A contrario, l’autre moitié ne présentant absolument pas ces symptômes réussissaient à s’intégrer parfaitement notamment en faisant abstraction des bruits. L’auteur de l’étude, Taryn Moss déclare « nous supposons que les personnes souffrant de troubles de sommeil sont plus tendues dans l’obscurité parce qu’elles associent le coucher à une incapacité à dormir ». La suite de l’étude permettra aux chercheurs de s’interroger sur le nombre de personnes souffrant de cette phobie.

La directrice du laboratoire du sommeil et de la dépression, Collen Carney déclare que cette peur du noir peut être totalement soignée via une thérapie adaptée. Les individus souffrant d’insomnie doivent suivre certains conseils comme ne pas rester dans le lit lorsque le sommeil ne vient pas. Il est recommandé de se rendre dans une autre pièce pour éventuellement lire ou vaquer à une autre occupation. Les scientifiques ne sont pas d’accord avec cette vision, pour eux la fuite de la pièce aurait tendance à accentuer la phobie du noir.

Pour tenter de traiter l’insomnie avec une réelle efficacité, il est recommandé de s’attarder sur les causes de la peur. L’INVS a rappelé que près d’une personne sur 5 souffre d’insomnie chronique. Ce qui représente 25% des Français, 18 % ressentent au moment du réveil une sensation désagréable de fatigue. Certains gestes pourraient aider les insomniaques à trouver le sommeil comme la diminution de l’éclairage. Une activité sportive durant la journée peut également contribuer à la recherche du bien-être.

Crédits photos : Photographee.eu/Shutterstock.com

Partager cet article

Partager vos lectures sur Facebook

exemple : Benjamin a lu : 25 % des insomnies pourraient être expliquées par la peur du noir sur 24Matins.fr