2015 : année record d'attaques de requins

Par , publié le
International
Une attaque de requin. Image d'illustration.

L'année 2015 a été marquée par un nombre d'attaques de requins nettement supérieur au précédent record datant de l'an 2000. Ces attaques, même si elles sont plus fréquentes, n'ont cependant pas fait plus de morts.

98 personnes ont été victimes d'une attaque de requin en 2015. C'est dix de plus que le précédent record de 2000. Même si ces attaques sont impressionnantes et font froid dans le dos, celles-ci sont cependant rarement mortelles. Seulement 6 personnes sont décédées des suites d'une telle attaque l'an passé, ce qui reste totalement dans la moyenne des années précédentes.

La France en tête des morts par morsure de requin

L'Université de Floride tient les statistiques d'attaques de requins depuis l'année 1958. George Burgess, son directeur, indique que "Le nombre d'attaques a été l'année dernière le plus élevé jamais enregistré, avec 98 dans le monde entier". Selon le décompte de l'Université, 6 personnes ont perdu la vie dans ces attaques.

Un requin blanc. Image d'illustration. Capture d'écran d'un reportage YouTube.

Un requin blanc.

Trois personnes sont mortes des suites d'une attaque de requin en Australie, aux Etats-Unis et en Egypte. Mais c'est la France qui paie le plus lourd tribu avec 3 morts, deux à la Réunion et une en Nouvelle Calédonie. George Burgess précise que : "La Réunion est actuellement l'endroit le plus mortel du monde en matière d'attaques de requin". L'île de La Réunion a connu 18 attaques de requins entre 2010 et 2015 dont 7 mortelles, ce qui place le territoire français à "un taux très, très élevé de mortalité".

Les pays ayant connu le plus d'attaques sont les Etats-Unis, notamment en Floride avec 59 attaques mais aucune n'a cependant été mortelle. Le podium des pays comptant le plus d'attaques de squales est complété par l'Australie et l'Afrique du Sud avec respectivement 18 et 8 attaques.

Des raisons diverses qui expliquent l'augmentation d'attaques

Selon le directeur de l'Université de Floride, plusieurs raisons sont mises en avant pour expliquer l'augmentation du nombre d'attaques de squales en 2015. Le réchauffement climatique, la raréfaction des poissons dans les océans due à la surpêche et l'augmentation constante du nombre de baigneurs ainsi que d'amateurs de sports nautiques tels que le surf sont les principales causes qui expliquent ce regain d'attaques. Mathématiquement, le nombre d'attaques de squales devrait augmenter selon le scientifique.

Un requin

Un requin

La probabilité d'être attaqué par un requin reste toutefois extrêmement faible. Les selfies, la foudre ou encore les attaques d'ours sont plus meurtriers que les requins. Quelques règles simples permettent de réduire les chances d'attaque de squales. Il est ainsi conseillé d'éviter les eaux troubles, de se baigner de nuit, au lever ou au coucher de soleil. Enfin, éviter de porter des couleurs vives tels que le rose, le jaune ou le rouge mais préférer le noir ou bleu foncé.

Partager cet article