15 et 25 ans de réclusion pour avoir tronçonné leur dealer

Par , publié le
France La balance, symbole de justice
La balance, symbole de justice

Deux hommes, jugés par la Cour d’assises de Charente-Maritime, ont été reconnus coupables d’avoir tué leur dealer à coups de couteau puis d’avoir découpé son corps à la tronçonneuse.

Les deux hommes, jugés pour avoir tué leur dealer puis tronçonné son corps, ont été condamnés par la Cour d’assises de Charente-Maritime à une peine de 15 ans de réclusion pour l’un et 25 ans pour l’autre. Un procès qui s’est déroulé sous une grosse tension après les agressions verbales et physiques que l’ex-compagne d’un des accusés à subi à la sortie d’une audience.

Des peines de 15 et 25 ans de prison pour les deux tueurs toxicomanes

Cette semaine étaient jugés à Saintes, Julien Giraud âgé de 31 ans, et son ami Mathieu Brard, 34 ans, tous deux accusés du meurtre avec circonstances aggravantes d’un dealer. M. Giraud avait reconnu avoir tué la victime et avoir découpé son corps à la tronçonneuse quelques jours plus tard. La Cour l’a condamné à 25 ans de réclusion avec une période de sûreté de moitié. En outre, la circonstance aggravante d'avoir tenté d'incendier le corps a aussi été retenue par les jurés.

Brard, le plus âgé des deux toxicomanes, a été accusé de complicité d’assassinat et condamné à une peine un peu moins lourde de 15 ans de prison, agrémentée d’une période de sûreté de la moitié également. La victime, âgée de 29 ans, avait l’habitude de se rendre en Charente-Maritime depuis l’Ile et Vilaine, département dans lequel il vivait, pour vendre de la cocaïne. Pour tenter d’expliquer son geste, Julien Giraud indiquait que le vendeur de drogue aurait tenté de violer sa compagne, ce qu’il n’aurait pas supporté.

L’ex-compagne de Giraud également condamnée

Jessica Labbé, l’ex-compagne de Julien Giraud, ainsi que Armand Vicard, une connaissance, ont reçu une condamnation de 24 mois de prison avec sursis avec 3 ans de mise à l’épreuve pour recel de cadavre. Ils avaient aidé à déplacer le corps de la victime. Le frère de l’un des accusés, Benoit Giraud, a lui aussi été condamné à 2 ans de prison avec sursis, assorties de 12 mois de mise à l’épreuve. Il avait finalement avoué savoir à quoi allaient servir la combinaison, les gants et la tronçonneuse achetés avec son frère après le meurtre.

Crédits photos : © AFP/Archives Philippe Huguen

Partager cet article

Pour en savoir plus