Jeux d’argent : Les Français ont perdu 10 milliards d’euros en 2015

Par , publié le
Société Photo d'illustration. Une grille Euromillions.
Photo d'illustration. Une grille Euromillions.

Malgré la crise, les Français sont joueurs ! En 2015, ils ont perdu 10 milliards d’euros dans les jeux d’argent. La Française des jeux et l’État sont les grands gagnants.

Malheureux au jeu, heureux en amour ! Espérons que cet adage se vérifie pour les Français ! Selon un rapport sur les jeux d'argent publié dans le journal Le Monde, les Français auraient en effet perdu 10 milliards d’euros dans les jeux de hasard sur l’année 2015.

Les Français ne gagnent pas à tous les coups !

Cette somme de 10 milliards d’euros correspond à tout ce que les particuliers ont misé dans les jeux de hasard l’année dernière (PMU, casino, jeux à gratter, Euromillion...) en y soustrayant les sommes gagnées.

En un an, l’argent dépensé par les Français dans les jeux d’argent a progressé d’environ 2 %. À titre de comparaison, cette progression est légèrement supérieure à celle des dépenses de consommation totales des ménages.

Les paris en ligne ont le vent en poupe

Dans le détail, on remarque que ce sont les paris sportifs qui profitent le plus de cette augmentation. Selon les chiffres publiés cette semaine par l’Autorité de régulation des jeux en ligne (Arjel), les mises sur les sites de paris sportifs ont atteint 1,4 milliard d’euros en 2015, ce qui représente une hausse de 30 % par rapport à 2014. De plus en plus de joueurs se mettent à cette pratique avec une augmentation de 18 % sur un an. De son côté, le PMU recule avec 2 % de mises en moins l’année dernière (un peu plus d’un milliard d’euros au total). Les casinos de leur côté redressent un peu la barre après des années difficiles (+2,8 % et 2,2 milliards d’euros l’an dernier).

Si les Français perdent beaucoup, la Française des jeux et l’État profitent allègrement de la situation. La FDJ a annoncé une année 2015 record avec une hausse de ses ventes de 5,4 % (13,7 milliards d’euros). Dans le même temps, elle a reversé 9 milliards d’euros, soit 66 % des mises, aux joueurs. L’État, qui détient 72 % de la FDJ, peut se frotter les mains, car sur 2015, il a reçu 3,1 milliards d’euros des activités liées au jeu d’argent.

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus