10 milliards d’êtres humains sur Terre en 2050 selon l'ONU

Par , publié le
International La Terre.
La Terre.

Les Nations Unies ont revu les chiffres à la hausse quant à la croissance démographique de la population mondiale. D'ici 2050, la Terre devrait abriter près de 10 milliards d'habitants.

L’Organisation des Nations Unies vient de rendre public un rapport sur l’évolution démographique que connaîtra la planète Terre d’ici à 2100. Par rapport aux dernières estimations, l’ONU a décidé de revoir ses estimations à la hausse et en l’état actuel des choses, estime que nous serons 9,7 milliards d’êtres humains dans le monde d’ici à l’année 2050. L’Inde et le Nigéria contribueront massivement à cette explosion démographique.

10 milliards d’humains en 2050 et 11,2 en 2100

À l’heure actuelle, nous sommes exactement 7,3 milliards sur notre bonne vieille planète Terre (en comptant les quelques astronautes présents sur la station spatiale internationale !). Selon l’ONU, la population de notre planète continuera de croître progressivement d’ici à la fin du siècle. Elle atteindra les 8,5 milliards en 2030, 9,7 milliards en 2050 et les 11,2 milliards en 2100 sauf cataclysme d’envergure mondiale.

Plus que cette explosion démographique, c’est surtout le vieillissement de la population qui semble inquiéter l’ONU. Le nombre de personnes de plus de 60 ans devrait doubler dans le monde d’ici 2050. L’Europe sera la région du monde la plus vieille avec une part de 34 % de sa population qui sera âgée de 60 ans et plus d’ici le milieu du siècle. Pour le secrétaire adjoint de l’ONU Wu Hongbo « Comprendre les changements démographiques qui sont susceptibles de se dérouler dans les prochaines années, ainsi que les défis et les opportunités qu’ils présentent pour la réalisation du développement durable est capital dans le but de concevoir et mettre en œuvre le nouveau programme de développement ».

L’Inde et les pays africains en tête de la croissance de la population

Dans le détail, le rapport estime que l’Inde devrait rejoindre la Chine à partir de 2022 pour la dépasser et atteindre les 1,7 milliard d’habitants en 2050.

Dans les 35 prochaines années, la moitié de la croissance de la population mondiale sera le fait de neuf pays à fécondité très élevée : l’Inde, le Nigéria, le Pakistan, la République démocratique du Congo, l’Éthiopie, la Tanzanie, les États-Unis, l’Indonésie et l’Ouganda. Sur la même période, vingt-huit pays africains devraient voir leur population doubler entre 2015 et 2050.

Crédits photos : Nasa

Partager cet article

Pour en savoir plus