10.000 personnes attendues pour une Rave party illégale à Garchy

Par , publié le
France Ancien site du CNRS
Ancien site du CNRS

Malgré l'interdiction d'une rave-party, 10.000 personnes sont attendues sur un terrain dans la commune de Garchy.

Réveillon du nouvel an agité en prévision dans la Nièvre. En dépit d’un arrêté préfectoral interdisant une rave party jusqu’à dimanche à Garchy, près de 10 000 personnes seraient attendues selon les organisateurs. A vrai dire, la fête a déjà commencé, où 2000 personnes sont déjà sur place.

Ils se seraient rassemblés sur un terrain appartenant à un particulier et anciennement au CNRS. Un second arrêté préfectoral a signifié l’interdiction aux poids-lourds de plus de 3,5 tonnes de « transporter du matériel de son » de circuler sur l’ensemble du réseau routier du département. La préfecture a précisé que ces interdictions ne sont pas dues à l’état d’urgence décrêté, mais plus en raison de la proximité d’un site Seveso.

Des gendarmes et des équipes de la Croix-Rouge

Malgré donc l’interdiction, la préfecture de la Nièvre se prépare tout de même à accueillir ces 10000 raveurs. A cet effet, un important dispositif de sécurisation a été mis en place pour s’assurer du bon fonctionnement de la rave-party. Une quarantaine de gendarmes est également présente pour assurer des contrôles d’alcoolémie, de produits stupéfiants et d’identité. La préfecture a également annoncé que des renforts en provenance de l’Yonne et de Côte d’Or sont également attendus.

Crédits photos : http://cnrs-garchy.overblog.com/

Partager cet article